Accouchement

Aujourd’hui, les pères sont bien plus impliqués vis-à-vis de leur enfant et par rapport à leur naissance. On les encourage souvent à assister à l’accouchement cependant c’est le choix de chacun de vouloir ou non y être.

Le conjoint, une aide psychologique

Les pères qui ne souhaitent pas assister à l’accouchement sont maintenant assignés au rôle d’un « mauvais père ». Ces hommes sont considérés comme des personnes qui ne veulent pas faire parti de la vie de l’enfant dès le départ et ne soutient pas sa conjointe. Pour les femmes, il est important d’avoir quelqu’un à leurs côtés qui les soutiennent. Ce soutien les aide psychologiquement à accoucher car, même si c’est un très beau jour, il en est cependant tout aussi éprouvant.

Pourquoi les hommes ne souhaitent pas y assister ?

Il y a deux raisons pour lesquelles ces hommes ne souhaitent pas assister à l’accouchement. Celles-ci sont la peur, le malaise à l’hôpital et la vue du sang qui les dérangent, mais aussi le fait de voir leur conjointe souffrir pour mettre au monde leur enfant est insupportable.

Il est toujours préférable que le père soit présent afin que la femme sente le soutien et que l’enfant soit en présence de ses deux parents dès sa naissance.

Quoi qu’il en soit, il faut que le couple en discute avant l’accouchement afin qu’il y ai un accord et une harmonie. C’est important, car le jour de la naissance de l’enfant il serait dommage qu’il y ait un conflit pour si peu.

Written by 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *